'' Quarante élèves vers les étoiles - 15 au 17 mai 2009 - Astrochinon

Ce site est optimisé pour un écran d'ordinateur. Si vous souhaitez naviguer plus fluidement sur le site, veuillez plutôt utiliser la version mobile.

Accueil > L'association > Animations > Quarante élèves vers les étoiles - 15 au 17 mai 2009

Étiquettes

année
mondiale
astronomie
2009
élèves
Pyrénées
voyage

Quarante élèves vers les étoiles - 15 au 17 mai 2009


Au départ : place Jeanne d'Arc à Chinon

L'année 2009 a été déclarée Année Mondiale de l'Astronomie et, à ce titre, deux projets conçus et proposés par Astronomie en Chinonais ont obtenu un label AMA09. 
Ainsi, depuis près de deux ans, l'association chinonaise d'astronomie a oeuvré pour la mise en place et l'organisation d'un concours scolaire destiné aux élèves des collèges de l'Arrondissement de Chinon. Plusieurs instances et organismes ont apporté leur aide dans la réalisation et l'aboutissement de ce concours doté d'un prix superbe consistant en un voyage de trois jours à l'observatoire du Pic du Midi et à la Cité de l'Espace de Toulouse.


Le centre d'hébergement à Artigues

Le Ministère de la Jeunesse et des Sports, la Région Centre, le Conseil Général, le Pays du Chinonais, la Ville de Chinon, EDF, Centre-Sciences, l'Association Française d'Astronomie, la Maison de l'Astronomie, la Fédération des Oeuvres Laïques ont apporté une importante contribution sans laquelle le projet n'aurait pu voir le jour.


A l'observatoire du Pic du Midi, vue sur les Pyrénées

Le voyage a commencé vendredi matin 15 mai, place Jeanne d'Arc, en présence de l'adjointe au maire de Chinon, chargée des affaires culturelles, des chefs d'établissements scolaires, ou leur représentant, ayant des lauréats et des membres du bureau d'Astronomie en Chinonais. Les quarante élèves étaient issus des collèges d'Azay le Rideau, Bourgueil(Ronsard), Chinon(Saint Joseph), L'Ile Bouchard et Langeais.


Sur la terrasse, le groupe en visite

Grâce aux contacts privilégiés des astronomes chinonais avec le Pic du Midi, les élèves ont pu visiter ce lieu prestigieux de l'astronomie menacé de fermeture dans les années 90. Des parties inaccessibles au public, tel que le plus grand télescope en métropole, le grand coronographe et les instruments d'observation solaire, ont pu être visitées et commentées abondamment par les encadrants astronomes chinonais. Il est à noter que ces derniers interviennent en ce lieu, situé à 2877 m d'altitude, plusieurs semaines par an et depuis plus de 15 ans pour des travaux scientifiques d'observation du soleil.


Dans la grande coupole qui abrite le plus grand télescope en métropole
On voit à gauche, l'arrière du télescope et le dispositif focal

La visite du Pic du Midi a aussi été l'occasion de voir son musée où les jeunes ont pu découvrir plus de 130 années d'histoire de ce lieu où on accédait autrefois à pied et avec des mulets pendant 10 heures à travers la montagne, ceci avant l'arrivée du téléphérique en 1952.


L'instrumentation, dans la coupole du coronographe

Ponctué par deux nuits au centre d'hébergement d'Artigues situé à quelques kilomètres de l'observatoire et de la station de La Mongie, le séjour a été complété par la visite de la Cité de l'Espace. Ainsi, on y a assité aux séances de planétarium avec une fiction d'une aventure lunaire en 2024 et un spectacle de découverte du ciel en ce printemps.


A la cité de l'Espace, la station Mir

Malheureusement, le temps a manqué pour la visite du musée et les très nombreux spectacles offerts par cet espace. 
Toutefois, la visite de la station soviétique (puis russe) "Mir" - exemplaire utilisé réellement pour l'entraînement des équipages de cosmonautes - a permis de voir le milieu où ont vécu des cosmonautes pendant plusieurs mois, voire plus d'un an pour certains.


L'intérieur de la station Mir

Malheureusement, le temps a manqué pour la visite du musée et les très nombreux spectacles offerts par cet espace. Toutefois, la visite de la station soviétique (puis russe) "Mir" - exemplaire utilisé réellement pour l'entraînement des équipages de cosmonautes - a permis de voir le milieu où ont vécu des cosmonautes pendant plusieurs mois, voire plus d'un an pour certains.


Et bien sûr, Ariane

Pour conclure, il est à souligner que ce voyage a été une occasion exceptionnelle de visiter un observatoire dont la partie scientifique est généralement fermée au public. Ce fut aussi une occasion pour la très grande majorité des élèves de découvrir les Pyrénées, magnifique montagne au spectacle exceptionnel vu du Pic du Midi et qui constitue un véritable mur entre l'Espagne et la France. 
C'est dimanche soir, vers 23 h 30, que les collégiens et les quatre accompagnants adultes ont retrouvé la cité chinonaise avec, sans nul doute, des images d'espace et de montagne dans la tête.

Partager cette page ?

Articles similaires