'' Images du ciel nocturne dans la Région de Chinon - Astrochinon

Ce site est optimisé pour un écran d'ordinateur. Si vous souhaitez naviguer plus fluidement sur le site, veuillez plutôt utiliser la version mobile.

Accueil > Documents > Nos dossiers > Images du ciel nocturne dans la Région de Chinon

Étiquettes

Chinon
éclairage
nocturne
lumière
public
protection
ciel

Images du ciel nocturne dans la Région de Chinon

L'article qui suit est un bref état des lieux sur quelques parties des agglomérations voisines de Chinon. Il n'a de prétention que de mettre le doigt sur des aspects remarquables de l'éclairage, certains défauts voire des erreurs mais aussi, parfois et heureusement, sur des détails positifs. Il convient d'admettre que l'éclairage a souvent été installé au coup par coup, avec des choix très diversifiés (esthétique, économique, technique, etc.) et très souvent sans connaissance de ce qu'il est convenu d'appeler aujourd'hui, la "pollution lumineuse".

Notre propos n'est pas, et n'a jamais été, d'être contre l'éclairage mais de faire en sorte de BIEN éclairer, c'est-à-dire éclairer QUAND il faut, OU il faut et NE PAS SURECLAIRER.

Clichés Marc Michel.


Les communes de Beaumont en Véron et Avoine sont actives. Au cours des aménagements, des choix ont été adoptés mais assez souvent en méconnaissance de la pollution lumineuse. Ainsi, comme le montre le cliché ci-contre, le choix des luminaires, s'il fait preuve d'originalité n'est pas toujours optimal. Le type de lampadaire, ici, utilise des réflecteurs qui absorbe une partie de la lumière, pis encore, un bonne partie de l'énergie part vers le ciel, ce qui se traduit par un rendement mauvais.


A droite, une rangée de lampadaires dont une partie du rayonnement se perd aussi vers le ciel.



Ici, le rond-point est amplement éclairé. Dans certains pays étrangers, on a préféré des systèmes de signalisations passives, donc moins énergivores.
En France, la tendance va largement vers un suréclairage des giratoires, pour le plus grand plaisir de l'industrie de l'éclairage... et contre les finances publiques!
Sur ce même cliché, à droite, on notera la présence de ces luminaires "bâton" qui éclairent en tous sens.



Malheureusement, plusieurs types de lampadaires inappropriés, suivant les recommandataions de l'ANPCEN, sont à déplorer (lumière non dirigée exclusivement vers le sol)



A gauche, un type de luminaire presque exclusivement dirigé vers le sol. Il serait optimal avec un verre plat. Cet aspect n'est pas suffisant pour s'assurer du moindre effet de pollution lumineuse. Il reste, entre autres, la distance entre les mats, le type de lampe et la durée de l'éclairage.


La centrale nucléaire de Chinon, comme l'ensemble des localités Chinon, Avoine, Bourgueil, est située dans le Parc Naturel Loire Anjou Touraine. Ajoutons que la Loire est le dernier fleuve sauvage de France et que l'on devrait s'assurer de la préservation de son biotope. Or, la politique d'éclairage n'est pas particulièrement soucieuse de cet aspect en ces secteurs comme le montrent les clichés suivants.

A droite, la centrale nucléaire.



Les serres et leur éclairage destiné à favoriser l'accroissement des cultures.



A droite, vue sur la centrale nucléaire et les activités alentour, depuis le panaromara de Candes Saint Martin, situé à environ 5 km au confluent de la Loire et de la Vienne.


L'agglomération de Bourgueil présente quelques points remarquables, notamment dans la zône industrielle et commerciale.
Dans l'exemple de droite, un éclairage avec des lampes mieux orientées et équipées de baffles aurait une aussi bonne efficacité et éviterait éblouissement et perte de lumière.



Un suréclairage de giratoire n'est pas gage, là non plus, de sécurité.



Ci-dessus, deux exemples qui montrent la diffusion inutile de la lumière vers le haut ou vers les habitations. Dans ce dernier cas, on parle de lumière intrusive.

Ci-dessous, l'ensemble de la centrale nucléaire d'Avoinet et des serres vu depuis Bourgueil (environ 5km).





Partager cette page ?

Articles similaires