'' Astéroïdes en vue - Astrochinon

Ce site est optimisé pour un écran d'ordinateur. Si vous souhaitez naviguer plus fluidement sur le site, veuillez plutôt utiliser la version mobile.

Accueil > Documents > Nos dossiers > Astéroïdes en vue

Étiquettes

astéroïdes
observations
supernova

Astéroïdes en vue

(paru dans la revue "L'astronomie" de la SAF numéro spécial de janvier/février 2001)

Les qualités des capteurs CCD en imagerie ne sont plus à démontrer, les nombreuses reproductions dans les revues spécialisées sont là pour en témoigner.

Cependant, pourquoi continuer à les utiliser pour la nième fois sur M51 ou l'amas d'Hercule...

Je ne vais pas rentrer, ici, dans le débat de l'utilisation des images (scientifiques ou esthétiques). Chacun pratique sa passion comme il l'entend, et c'est très bien ainsi. Vive la diversité et la richesse qu'elle apporte!

Je voudrais juste, à l'aide d'un exemple, vous démontrer qu'il est possible, avec son matériel d'amateur, d'exploiter ses images CCD, même banales, pour les rendre utiles à la communauté scientifique.

Le mardi 31 octobre au soir, le ciel dégagé nous incita, mes amis d'"Astronomie en Chinonais" et moi même, à nous rendre à l'observatoire de Chinon.

Mon idée était de pointer la supernovae SN 2000cx dans NGC524 (Poissons). Je n'en avais pas refait d'image depuis septembre et je savais que sa magnitude elle avait bien baissée.

Nos déboires avec le pointage manuel du T320 nous décala à plus de 6° sud de NGC524 sur une étrange et superbe galaxie inconnue (qui se révéla être NGC520). Des acquisitions d'images furent alors réalisées pour immortaliser l'objet.

Enfin, après avoir corrigé notre erreur initiale, nous avons pu pointer et photographier la SN2000cx.

Dès le lendemain, j'ai procédé à l'aide du logiciel PRISM au traitement des images ainsi qu'à la photométrie de la SN (magnitude sans filtre de 17.4) à l'aide des étoiles de comparaison USNO A2. L'image montrait une impressionnante baisse de sa luminosité depuis juillet dernier (près de 4 magnitudes!)

Après avoir envoyé mes mesures sur la liste AUDE (pour parution sur le site international VSNET), j'ai traité l'image de la galaxie NGC520. En la comparant avec celle tirée de l'atlas de Pises, je m'aperçus de la présence d'un faible point lumineux, non présent dans l'image de référence.

Peut être une nouvelle SUPERNOVA, ou un ASTEROIDE inconnu!!

Pour en avoir le cœur net, et savoir si un astéroïde ne traînait pas dans le coin ce soir là, j'entrepris de me connecter au site du Minor Planet Center.

Après avoir rempli le formulaire demandé, je reçu le message suivant:

The following minor planets, brighter than V = 19.0, were found in the 20-arcminute region around NGC 520

(R.A. = 01 24.6, Decl. = +03 48, J2000.0) on 2000 10 31.91 UT:

Object designation

R.A.

Decl.

Mag.

 

Motion/hr

Further observations

1999 HV2

01 24.64

+03 49.0

18.3

0.7E 1.0N

0.6-0.1- 2o

None needed at this time.

2000 SX115

01 24.49

+03 46.9

18.4

1.7W 1.1S

0.4-0.2- 58d

None needed at this time.

Desirable between 2000 Nov. 29-2001 Jan. 18.

Il y en avait 2 !!
Cette fois-ci, grâce à la fonction d'astrométrie de PRISM, j'ai pu identifier mon objet inconnu comme étant bien 1999 HV2.

De même, j'ai également pu retrouver 2000 SX115, d'éclat plus faible.

Voici les positions lues sur mon image:
1999 HV2 01h24m38.460s +03°48'55.64'' (pour 01h24m39s et 03°49'00" calculés par le MPC)

2000 SX115 01h24m30.750s +03°47'02.09'' (pour 01h24m29s et 03°46'54" calculés par le MPC

Pas si mal quand même!

Mais en y regardant de plus près, on constate que l'erreur de position (faible pour 1999 HV2) est nettement plus importante pour 2000SX115 (près de 15" d'arc en AD). En effet, cet astéroïde n'a été découvert que cette année et nécessite encore beaucoup d'autres mesures pour affiner son orbite (comme le recommande d'ailleurs le MPC pour 2000SX115 à partir de fin novembre!).

Au delà de l'aspect anecdotique de cette histoire, cela nous permet de mettre en évidence qu'avec un peu de temps passé au traitement et à l'exploitation de nos images CCD, on pouvait facilement œuvrer pour la communauté scientifique.

Alors, pourquoi ne pas apporter, vous aussi, votre petite contribution d'amateur à la connaissance de l'Univers!

Pour tout renseignement complémentaire sur les observations d'astéroïdes, consulter le site de Christophe Demeautis:

http://demeautis.christophe.free.fr/

Partager cette page ?

Articles similaires